Il n'est inconnu pour personne que notre président actuel a été élu en 2007 grâce aux voix du Front National. Aucun problème sur ce fait, au contraire, cela montre que durant sa campagne, Nicolas Sarkozy avait réussi à donner des assurances qu'il s'occuperait des problèmes habituellement réservés au Front National, mais qui sont des problèmes bien réels pour 20 % des français.

Est-ce possible à nouveau ? La réponse est claire : NON !

La raison principale, c'est que lors de la dernière campagne, Nicolas Sarkozy avait mis l'accent sur la lutte contre l'insécurité. Dans les faits, en cinq ans (ou presque) : rien. Enfin si un petit truc quand même. Lui qui avait été élu pour lutter contre l'insécurité : les bandes, les agressions, les zone de non-droit, les trafics, n'a en fait lutté contre une seule insécurité : l'insécurité routière. Et ceux qui l'avaient élu se sont retrouvés les dindons de la farce : ce sont eux qui sont devenues les cibles de la répression.

Il ne faut pas que Nicolas Sarkozy compte sur eux cette fois-ci.