Le Soir3 de ce soir était franchement déprimant.

D'abord sur la convention démocrate, ou le journaliste commentateur annonce fièrement que le candidat Obama a quand même a son actif une action exceptionnelle. Il a donné à 40 millions d'américains une couverture sociale. C'est le donné qui m'embête beaucoup ici. Personnellement, il n'a rien donné, de sa poche je veux dire.

Ensuite, il y a eu ce passage de notre président normal. Il bredouille. Cherche ses mots. Et il parle du stock de demandeurs d'emploi qu'il a reçu. Les personnes concernées apprécieront.

Passage ensuite par les élections au Québec. La présentatrice dépitée annonce le choix entre les libéraux sortants, les indépendantistes, et des populistes de droite (forcément). Quoi pas de socialistes !

Et enfin, ce reportage en Chine sur le prince rouge qui s'est tué au volant de sa Ferrari. Après une interview d'une chinoise (j'aimerais bien avoir la vraie traduction de ce qu'elle a dit), le reportage se termine sur ces mots : "ce pays dans lequel les inégalites s'accoissent." Mais ils ne voient pas qu'un demi milliard de chinois son sortis de la pauvreté ! Il ne veulent pas voir que ce n'est ni le communisme, ni le socialisme, ni n'importe quel étatisme qui les a sortis de la misère. C'est si important que ça que quelques uns soient très riches si une très grande majorité améliorent leur sort ?