Je ne comprend pas cette obstination à vouloir décider des horaires et des rythmes pour toutes les écoles de France. Pourquoi vouloir imposer de commencer à 8h30 ou finir à 16h30. De simples questions comme la lumière du jour qui diffèrent de plus de 45 minutes entre Strasbourg et Brest changent quelque peu la donne.

Et même à l'intérieur d'une ville, pourquoi vouloir que les différents groupes scolaires finissent à la même heure ? Ce serait plus simple pour les services jeunesse qui récupèrent les enfants après l'école s'ils pouvaient faire une tournée de ramassage avec un petit quart d'heure de décalage.

De toutes façons, les parents ont tous leurs enfants dans la même école. Et puis s'ils en ont dans des écoles différentes, c'est finalement plus pratique !

Quand au fait que la pause de midi soit d'une heure trente ou de deux heures puisse être facteur d'inégalités ... Cela me semble un argument quelque peu stérile.

Encore une fois, une réforme cosmétique, qui ne sert à rien. Encore une fois, les enseignants qui protestent contre la cosmétique, alors que, soyons clair, leur volume horaire annuel ne sera jamais augmenté. Encore une fois les enseignant qui manifestent pour l'égalité des aménagements autour des horaires scolaires, alors que ce n'est pas ni leur rôle, ne ce qu'on leur demande. Encore une fois les enseignants qui protestent contre le manque d'égalité alors que l'inégalité la plus forte est celle entre avoir un bon et un mauvais instit ! Et pour celle là d'inégalité, pour que les parents aient le choix de l'instit de leurs enfants, on ne les entend jamais.