karizoc

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - journalistes

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 24 septembre 2019

Lettre aux Enfants à propos du Changement Climatique

Ceci est une traduction de l'article de Scott Adams publié sur son site https://www.scottadamssays.com/2019/09/23/a-message-for-children-about-climate-change/

Chers Enfants,

Je suis désolé que des adultes vous aient effrayés à propos du changement climatique et sur la manière dont il pourrait affecter votre futur. Vous auriez peut-être moins peur si vous connaissiez quelques faits élémentaires que les adultes, intentionnellement, ne vous disent pas. C’est ce que je vais vous expliquer ici.

Les journaux étaient autrefois une véritable source d’information. Enfin, c’est ce que nous pensions. Mais dans le monde moderne, les gens des journaux ont trouvé qu’ils pouvaient gagner bien plus d’argent en présentant des nouvelles effrayantes, qu’elles soient vraies ou fausses. Aujourd’hui, la plupart des nouvelles de droite et de gauche sont des opinions qui ont pour but de vous effrayer, pas de vous informer : ce qui vous fait peur attire plus votre attention, et leur fait gagner plus d’argent. Ceci est valable aussi pour les gens qui écrivent des livres ; les auteurs rendent leurs livres effrayants afin que vous les achetiez. La plupart des adultes savent que toutes ces peurs ne sont pas réelles. La plupart des enfants ne le savent pas. Vous venez juste de l’apprendre.

L’énergie nucléaire était dangereuse à ses débuts. Les centrales nucléaires d’aujourd’hui (celles construites dans les vingt dernières années partout dans le monde) ont tué zéro personnes, et sont considérés comme la source d’énergie la plus sûre dans le monde. Il y a plus de personnes mortes chutant d’un toit pour installer des panneaux solaires que de personnes mortes à cause du nucléaire dans le monde depuis quelques décennies. L’énergie nucléaire est la manière évidente de répondre au changement climatique disent les scientifiques du monde entier car elle peut apporter une énergie abondante, peu chère, propre, avec zéro émissions de carbone.

L’énergie nucléaire, comme solution au changement climatique, est une des rares solutions portées par plusieurs candidats Démocrates (de gauche) à la présidence et par presque tous les Républicains (de droite). Notez que deux Démocrates (Corey Booker et Andrew Yang) qui sont en faveur de l’énergie nucléaire sont parmi les plus jeunes et les plus intelligents dans la course. Pour être honnête, les plus âgé des candidats Démocrates pour la présidence, Joe Biden, supporte aussi l’énergie nucléaire parce qu’il est bien informé.

Si vous vous inquiétez à propos des déchets nucléaires, vous ne devriez probablement pas. Chaque pays qui utilise l’énergie nucléaire (et il y en a de nombreux) sait très bien stocker ses déchets nucléaires. Si vous mettiez tous les déchets nucléaires du monde au même endroit, tout tiendrait sur un terrain de football. Ce n’est pas un grand problème. De plus les nouvelles centrales sont conçues pour utiliser ces déchets et les transformer en électricité, de manière à ce que la quantité totale de déchets pourrait réduire.

L’ONU estime que l’impact économique du changement climatique réduira l’économie de 10 % en quatre-vingts ans. Ce qu’ils ne vous disent pas, c’est que l’économie sera cinq fois plus grosse d’ici là, et que vous ne remarquerez même pas ces 10 % qui manqueront. Et ce pire scénario, c’est seulement si on ne fait rien pour le changement climatique, ce qui n’est pas le cas.

Plusieurs sociétés ont construit récemment des machines qui peuvent extraire le CO2 de l’air. Aujourd’hui, utiliser ces machines coûterait trop cher. Mais comme le coût de ces machines va baisser et que leur efficacité va s’améliorer, nous avons déjà une solution à disposition si nous en avons besoin. Cela coûterait cher, mais il n’y a pas de véritable risque à ce que le CO2 ruine le monde maintenant que nous savons comment en enlever les excès de l’atmosphère. (Les plantes ont besoin de CO2 pour se développer, donc nous ne voudrons pas en enlever trop. Les serres capturent le CO2 pour que les plantes grandissent mieux.)

Les scientifiques nous disent que nous pouvons réduire les risques climatiques en plantant plus d’arbres. (Beaucoup plus.) C’est tout à fait réalisable, si le monde entier décide que c’est nécessaire. Il y a encore d’autres sociétés et d’autres technologies qui s’occuperont du changement climatique de différentes manières. Chacune des approches que j’ai cité (énergie nucléaire, nettoyeur de CO2, plantation d’arbres) pourrait suffire pour résoudre les risques climatique, mais il y a encore des dizaines d’autres manières de s’occuper du changement climatique, et de nouvelles sont inventées chaque jour.

Tout au long de l’histoire moderne, quand nous les humains découvrons un problème suffisamment à l’avance, nous avons 100 % de chances de le résoudre. Le changement climatique n’est pas différent. Des tas de gens très brillants travaillent dur à une grande variété de solutions et savent déjà comment les réaliser, avec plus d’énergie nucléaire, des nettoyeurs de CO2, et plus d’énergie verte, solaire, éolienne, ou autre.

Si vous vous inquiétez à propos du niveau des mers qui monte, ne vous inquiétez pas. Les gens les plus intelligents et les plus riches continuent d’acheter des terrains et des maisons directement sur les plages. Ils ne voient pas le problème. Et si le niveau de la mer monte, il va monter suffisamment lentement pour que les gens réagissent.

Les adultes aiment quelquefois utiliser les enfants pour porter leurs messages parce que cela rend plus difficile pour leurs adversaires de les critiquer sans passer pour des monstres. Si des adultes vous ont fait paniquer à propos du changement climatique sans vous dire ce que je viens de vous dire ici, c’est qu’ils n’ont pas votre intérêt à cœur. Ils vous utilisent.

Quand vous posez des questions aux adultes à propos de l’énergie nucléaire, attendez vous à ce qu’ils en aient une vision datée, ce qui veut dire qu’ils ne savent pas que les nouvelles technologies de l’énergie nucléaire sont les plus sûres de la planète.

Ce que je vous dis aujourd’hui n’est pas toujours bien compris, même par les adultes. Vous êtes maintenant plus intelligents que bien des adultes au sujet du climat. Ma génération a entièrement confiance dans votre génération. Vous serez les humains les plus instruits et les plus efficaces de tous les temps. Ma génération (et quelques unes des générations plus jeunes que moi) ont déjà les solutions pour répondre aux risques climatiques qui arrivent. Votre génération finira le travail.

Nous les adultes respectons votre passion et votre énergie à propos du climat. Mais ce n’est pas juste de vous cacher les faits élémentaires et en même temps de vous faire peur. J’espère que cette lettre vous aidera à mieux dormir. Nous les adultes avons ce problème sous contrôle, ou nous l’aurons tout bientôt, et vous nous aiderez à finir ce travail. Donc profitez bien de votre nuit. Dormez. Ensemble nous y arriverons.

Scott Adams

vendredi 11 novembre 2016

Histoire de football ... enfin presque

Un commentateur de football supporte forcément, officiellement son équipe nationale. Cela semble tellement évident. Et c'est ce qu'on peut voir à chaque retransmission, dans tous les pays. Un commentateur est partial. Et je trouve cela tout à fait normal.

Une fois le match terminé, si c'est son équipe qui a gagné, le commentateur, heureux, va expliquer comment son équipe a gagné, quelles étaient ses forces, comment elle a bien joué ... Dans le cas contraire, si son équipe perd, le commentateur va cette fois-ci passer du temps à décrypter comment son équipe a pu perdre, quelles étaient ses faiblesses, comment elle aurait pu (et peut-être dû) faire autrement ... Et c'est tout à fait normal.

Pour faire simple, un commentateur de match de football, il soutient son équipe nationale. Et il ne parle que de son équipe nationale. Même quand elle perd, il ne parle pas de celui qui a gagné, non. Il parle de son équipe, celle avec laquelle il se sent proche, celle dont il se sent faire partie.

En politique, c'est pareil. Tous les journalistes commentateurs politiques se sentaient proches de Hillary Clinton. Alors maintenant qu'elle a perdu, ils parlent de sa défaite, ce qu'elle aurait pu, ou dû, faire pour gagner ...

Ne me parlez pas de presse indépendante ou impartiale.

mardi 4 février 2014

Réponse - Plus on regarde de la téléréalité, moins on est bon à l'école

En réponse à Plus on regarde de la téléréalité, moins on est bon à l'école

Encore une fois des scientifiques qui font une étude, sérieuse, et qui établissent scientifiquement une corrélation.

Encore une fois des journalistes qui foutent tout en l'air, qui imaginent la science dans le sens qui leur convient en inventant une causalité !

Les scientifiques ont établi que ceux qui regardent la télé-réalité ont de moins bons résultats. C'est tout. Après, savoir si c'est parce qu'ils regardent la télé-réalité qu'ils ont de mauvais résultats, ou alors parce qu'ils ont de mauvais résultats qu'ils regardent la télé-réalité, les scientifiques ne se prononcent pas.

Je pourrais dire que "parce que certains sont plus limités intellectuellement, qu'ils ont donc de moins bon résultats, et donc qu'ils préfèrent regarder des émissions qui sont à un niveau intellectuel moins élevé." Ce n'est pas plus idiot, ni moins inventé que le contenu de cet article !